Nos missions

Selon le décret relatif à l’offre de services ambulatoires dans les domaines de l’action sociale, de la famille et de la santé du 5 mars 2009, CAP-ITI asbl est agrée par La Commission Communautaire Française (Cocof) pour la réalisation de 4 missions + 1 mission spécifique.

Missions générales :   

  • La prévention : 

« a) le service actif en matière de toxicomanies organise des activités de prévention ou collabore à l’organisation d’activités ayant pour objet la prévention, notamment la prévention des dommages encourus par les usagers de drogues.

b) les activités de prévention peuvent notamment consister en :

  1. l’information, la sensibilisation et l’éducation de la population ainsi que des acteurs socio sanitaires, psychosociaux, scolaires et socioculturels en matière de toxicomanie et de prévention des dommages encourus par les usagers de drogues ;
  2. les interventions spécifiques de prévention envers des groupes ciblés, notamment envers des personnes confrontées ou susceptibles d’être confrontées à des problèmes de toxicomanie ».
  • L’accompagnement : 

« Le service actif en matière de toxicomanie accompagne la demande des bénéficiaires et assure, en son sein, par un suivi individualisé, la guidance psychosociale et administrative en concertation avec les personnes et institutions concernées, notamment les acteurs socio sanitaires, scolaires et socioculturels. Il peut ensuite orienter ou réorienter les bénéficiaires en fonction de leurs besoins vers des personnes ou institutions plus appropriées ».

Missions particulières : 

  • La réinsertion.

« Le service actif en matière de toxicomanie effectue un travail d’encadrement nécessaire à la réinsertion sociale, familiale, scolaire et professionnelle des bénéficiaires. Il travaille en collaboration avec les personnes et institutions concernées, notamment les acteurs socio sanitaires, administratifs, scolaires et socioculturels et le monde du travail ».

  • La formation.

« Le service actif en matière de toxicomanie assure la sensibilisation, la formation, la formation continuée ou la supervision d’intervenants confrontés ou susceptibles d’être confrontés aux problèmes rencontrés par les usagers de drogues ».

Missions spécifique : 

  • La réhabilitation.